Formation des comités de sécurité et de santé au travail + Document Unique d'Évaluation des Risques Professionnels (DUERP)

Public et prérequis

 

Directeurs d’établissement, DRH, collaborateurs des services RH/personnel, chefs de projet, membres du CSST, intervenants en sécurité ou prévention des risques, responsables QHSE, chargés de prévention, médecins, infirmier(e)s du travail, étudiants minimum licence 3 QHSE.

 

Objectifs de la formation

  • Cerner les différentes attributions du comité de sécurité et de santé au travail (CSST), les moyens dont il dispose et s'approprier son mandat
  • Utiliser des méthodes simples et pertinentes pour réaliser ses missions
  • Adapter les missions du CSST à son contexte et à son secteur d'activité
  • Participer activement au développement de la prévention des risques dans l’entreprise
  • Identifier et évaluer les risques de l'entreprise
  • Formaliser le Document Unique et le plan d'action associé
  • Suivre la mise en place des actions recensées
  • Déployer le Document Unique vers une démarche globale

 

Session 1 : du 11 septembre au 11 octobre 2019 

Session 2 : du 02 décembre au 23 décembre 2019

 

Horaires : De 17h à 20H 30 du lundi au vendredi 

Places : 12 personnes

 

Remise des documents :

  •  Questionnaires terrains
  • Questionnaires risques particuliers
  • Document unique d’évaluation des risques professionnels, plan d’action.

 

Remise des attestions de formation à l’issue de la formation.

 

 

Obligation réglementaire : Le Code du travail 

Article 214. "Les comités de sécurité́ et de santé au travail sont constitués dans les établissements visés à l'article 197 du présent Code et occupant au moins 50 salariés. 

La mise en place d'un comité́ de sécurité́ et de santé au travail ne s'impose que si l'effectif d'au moins 50 salariés a été́ atteint pendant douze mois consécutifs ou au cours des trois années précédentes. 

A défaut de comité́ de sécurité́ et de santé au travail dans les établissements de 50 salariés et plus et dans les établissements de moins de 50 salariés, les délègues du personnel sont investis des missions dévolues aux membres des comités de sécurité́ et de santé au travail. "

 

 

 

Formation de formateur CSST/ CHSCT/ CSE à BEKS CONSULTNG GABON
Formation de formateur CSST/ CHSCT/ CSE à BEKS CONSULTNG GABON

 

Le programme de formation

 

Partie 2 : Le Comité de Sécurité et de santé au Travail (CSST)

 

Le contexte et les enjeux de la Santé/Sécurité au Travail

  • Statistiques et typologies des Accidents du Travail (AT) et des Maladies Professionnelles (MP) – dépenses de la CNSS
  • Définitions de base des risques Santé : risques psychosociaux (RPS), pénibilité, TMS...
  • Modèle de l'iceberg et place des outils de la prévention
  • Coût et financement des AT/MP
  • Responsabilité juridique : responsabilité civile et pénale, cadre du délit d'entrave

Le cadre réglementaire de l'instance

 Missions générales du CSST, champ d'intervention

 Composition et désignation des membres

 Information et consultation du CSST

 Enquêtes et inspections

 Réunions ordinaires et extraordinaires

 Convocation, ordre du jour et procès-verbal

 Résolutions, décisions et avis

 Moyens de l'instance : heures de délégation, formation, moyens matériels et juridiques, recours à expert

 Droits d'alerte sanitaire et danger grave et imminent

 Instance temporaire de coordination des CSST

 

Les principes généraux de prevention

 Principes généraux de prévention et évaluation des risques

 Sources d'informations et techniques de recherche

 

Les méthodes et outils de la prévention

 Analyse et évaluation des risques

 Intervention d'entreprises extérieures

 Enquête et analyse d'accidents par la méthode de l'Arbre Des Causes

 Visites/inspections du CSST

 Intervention d'entreprises extérieures

 

L'efficacité du CSST

 Approche anomalie-risque-proposition-résolution en séance plénière

 Mode de fonctionnement de l'instance et règlement intérieur du CSST

 Comportement des membres : être critique, constructif, force de proposition…

 Plan d'actions du comité

 

 

Partie 2 : Document Unique, évaluer les risques professionnels

 

 Les bases de la Santé Sécurité au Travail

  • Les prérequis avant de rentrer dans l'élaboration de votre DUER

 

Règlementation et pratique

Article 198. du code du travail de la Republique Gabonaise  « L'employeur est directement responsable de l'application des mesures de prévention pour la sécurité́ et la santé au travail destinées à assurer la protection des travailleurs qu'il utilise. 

En vue de fournir et de maintenir un milieu de travail sûr et salubre et dans le cadre tracé par la politique nationale de santé au travail, l'employeur devra, en consultation avec les représentants des travailleurs dans l'entreprise, définir, mettre en application et 

réexaminer périodiquement un programme de prévention des risques présents sur les lieux de travail. … »

  • DUER, pas encore obligatoire au Gabon mais indispensable pour mettre en place un programme de prévention des risques 
  • La structure du DUER

La Préparation : 

  • Comment  bien préparer votre Évaluation des Risques Professionnels

Identifier, évaluer et hiérarchiser les risques

  • Comment identifier les risques
  • Comment évaluer les risques
  • Comment hiérarchiser les risques

Élaborer un plan d’action 

  •  La réglementation
  • Les types d'actions
  • La recherche de solutions
  • Le choix des actions
  • La planification des actions

Comment Suivre vos actions

  • Évaluer vos actions efficacement

Explications détaillées des outils BEKS nécessaires en vue de l’élaboration du DUERP

  • Le questionnaire BEKS pour vos recueillir les avis de vos agents 

Le document uniques d’évaluation des risques professionnels (pratique)

  • Questionnaires BEKS pour postes à risques particulier

 

 

NB : Accompagnement sur 1 ans en entreprise 

Écrire commentaire

Commentaires: 0